LE NEUROFEEDBACK DYNAMIQUE

Une technique issue des Neurosciences

Longtemps, les scientifiques ont cru que le cerveau connaissait un pic de performance vers la vingtaine, pour ensuite entamer un lent déclin. On pensait également communément que l’intelligence, à savoir l’habilité à penser logiquement et résoudre des problèmes dans des situations nouvelles, était à son apogée à l’adolescence pour chuter ensuite rapidement. La vitesse de traitement de l’information culminerait ainsi vers 18 ans, alors que la mémoire à court terme semblerait atteindre son maximum à 25 ans, avant de commencer à décliner vers 35 ans.

Récemment la recherche en neurobiologie a fait un grand pas : notre cerveau a la capacité de se transformer tout au long de sa vie, il s’adapte ; ce phénomène s’appelle la « Neuroplasticité ».

La notion de plasticité cérébrale fut proposée pour la première fois en 1890 par le psychologue et le philosophe américain William James. Elle correspond à la capacité qu’a le cerveau de modifier son fonctionnement au cours du temps et des expériences vécues. À partir des années 1950, les progrès de la technologie permirent de mettre en évidence la nature de cette plasticité qui apparaît aujourd’hui comme essentielle à la physiologie du cerveau.

La plasticité neuronale est une des découvertes récentes les plus importantes en neurosciences, et montre que le cerveau est un système dynamique en perpétuelle reconfiguration.

Notre cerveau est en permanente transformation, il se réorganise à chaque instant : cela veut dire que de petits changement locaux peuvent avoir de grandes répercussions à d’autres endroits, et par conséquent dans les autres systèmes de notre corps  (immunitaire, endocrinien, digestifs etc…) qui communiquent entre eux.

Nous avons donc tous en nous cette capacité à modifier les connexions entre les neurones, et de créer de nouvelles connexions.

Nous avons tous la capacité d’apprendre et de changer en reprogrammant notre cerveau : Si vous avez changé dans votre vie une mauvaise habitude ou une nouvelle façon de voir les choses, vous avez alors créer un nouveau chemin dans votre cerveau et expérimenté la neuroplasticité.

Alors pourquoi le Neurofeedback dynamique, me direz-vous ?

LE NEUROFEEDBACK DYNAMIQUE

Une Méthode naturelle révolutionnaire

Le Neurofeedback Dynamique est une technique d’entrainement intensif cérébral qui permet au cerveau de s’auto-réguler sur le principe de la neuroplasticité.

C’est une méthode 100% naturelle, non invasive et sans contre-indications qui a vu le jour en 2001 grâce à Sue et Val Brown, psychologues cliniciens, et qui permet au cerveau de s’auto-réparer, de devenir plus flexible, et plus robuste.

Cette technique, communément appelée “l’entrainement intensif cérébral” permet une auto-régulation qui tend vers une amélioration et performance de nos capacités cognitives.  Certains facteurs environnementaux stimulent notre plasticité cérébrale et d’autres la sclérosent. En d’autres termes les stimulations extérieures peuvent avoir des effets positifs et délétères sur notre hygiène de vie et nos activités intellectuelles et physiques.

La pratique du Neurofeedback dynamique (système NeurOptimal®) découle de cette compréhension  du caractère “plastique” du cerveau, donc de sa capacité naturelle et permanente à s’adapter, à apprendre, et donc à organiser des changements quel que soit son état. 

Le Neurofeedback dynamique se fonde sur le processus d’apprentissage de notre cerveau en lui permettant d’homogénéiser nos systèmes tout en recherchant l’équilibre pour nous rendre plus optimum. 

Et  cette méthode est-elle accessible à tous ?

LE NEUROFEEDBACK DYNAMIQUE

S’adresse à tous publics

Une méthode holistique globale ouverte à tous alliant résilience et bien-être.

Enfants, adolescents, étudiants, adultes, sportifs, personnes âgées, le Neurofeedback dynamique nous accompagne dans les étapes de vie et les processus d’apprentissage en respectant les objectifs de chacun.

Chaque cerveau a la capacité de se modifier de s’adapter, même un cerveau âgé, même un cerveau lésé dès la naissance, ou plus tard suit à un AVC, peut apprendre, cette capacité fonctionne toute notre vie.

Le Neurofeedback dynamique permettra à tous, quel que soient les difficultés motrices ou cognitives : d’améliorer les compétences, de les rendre plus autonome, et d’améliorer sa qualité de vie.

Ainsi avec cette méthode, on peut réparer, optimiser et espérer une amélioration de notre qualité de vie.